La réforme territoriale

La réforme territoriale

carte france territoriale

En2012, François Hollande a lancé les réformes territoriales avec la volonté de réguler économiquement les territoires. La logique de cette réforme repose sur le principe d’efficacité. Pour avoir un budget efficace, il vaut mieux être plus grand et avoir d’avantage autonome. La réforme territoriale de 2015 instaure la fin des compétences générales tant dans les Départements que dans les Régions. La France sera à l’avenir découpée en 13 grandes régions et en métropoles – voir métropoles européennes pour Lille et Strasbourg. En ce qui concerne les départements ils seront incités à se regroupés, sur la base du volontariat, mais on ne parle plus de les supprimer. Les cantons deviennent binominaux, paritaires avec élections à 2 tours.

L’état a procédé à un redécoupage des cantons pour qu’il y ait un équilibre de population. Dans l’organisation territoriale, il subsiste encore les intercommunalités qui, dans le cadre du volontariat également, pourront se rapprocher. De même, les communes pourront fusionner. Mais l’Etat devrait se recentrer sur ses compétences régaliennes et donner aux collectivités territoriales plus de pouvoirs.

Patrick KANNER et Dominique DUPILET, anciens présidents des départements du Nord et du Pas-de-Calais ont commencé à travailler à un rapprochement des deux départements notamment pour l’action économique (mutualisation des dépenses et de certaines actions). Ce travail continue avec les Présidents Didier MANIER et Michel DAGBERT.

Le projet principal du Conseil Départemental est de continuer la politique de « solidarité active » ainsi que la « politique participative », avec des ateliers citoyens – lieu de collaboration des politiques, des conseils communaux de concertation et des projets de territoire.

Next Post:
Previous Post:
Cet article a été écrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *