Réconcilier les citoyens et les urnes

handshake« La croyance que rien ne change provient soit d’une mauvaise vue, soit d’une mauvaise foi. La première se corrige, la seconde se combat ». Nietzche

A l’heure de la montée inexorable du Front National sur fond de « tous pourris », il est urgent que les hommes et les femmes politiques français, ce qui font nos Lois, ceux qui croient en la République, ceux qui veulent faire vivre la démocratie – souveraineté du peuple -réforment le système qui les encadre.

Pour remobiliser les citoyens, leur faire à nouveau “croire en la politique”. Pour ouvrir la fonction d’élu et la rapprocher des citoyens. Pour donner la possibilité à un plus grand nombre d’exercer des responsabilités dans la « res publica ».

Les principes de base :

– Inscription automatique et obligatoire sur les listes électorales

– Vote obligatoire (comme en Belgique)

– Campagne via les grandes agences « publiques » (Sécu, CAF, caisses retraites…) « voter, un droit, un devoir, une obligation »

– Reconnaissance des votes blancs, comptabilisés et annoncés avec les résultats de l’élection

– Non-cumul strict des mandats

– Deux mandats maximum au même poste

– Limitation de l’âge du candidat

– Transparence totale et obligatoire sur les rétributions des élus

– Création d’un « Pôle Emploi » des élus

– Dispositif de chômage avec cotisation pour les élus descendant de charges

– inéligibilité à vie en cas de condamnation dans le cadre du mandat

– Création de médiateurs territoriaux chargés de la relation entre élus et habitants

– Création de plate-forme de dialogue élus – citoyens

– Obligation à tout élu de répondre sous 15 jours à tout courrier qui lui est adressé et sanction si non réponse (jusqu’à l’inéligibilité)

– Respect strict des décisions référendaires (Cf. référendum sur la constitution européenne)

 

Next Post:
Previous Post:
Cet article a été écrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *